En effet une table ronde qui a réuni François NOBLE de l’ANDESI, Michel de France de la FNADES, Frédéric Hoibian et Marc Monchaux du GNDA, Diane BOSSIERE de l’UNAFORIS et Jean-Luc PERIOLI de l’ADC, autour des enjeux et des conséquences de la réforme des formations en cours, au regard des métiers que nous « manageons ».

A l’issue de cette matinée, le CA de l ‘ADC a validé la Position politique ci joint : télécharger.